La course à pied Les blogs courseapied.net : supinatrice

Le blog de supinatrice

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens

  • A venir

Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2005-11-10 08:24:04 : Origami

Numéro spécial pour Delphine et Toto!

Les réactions

Par Delphine, le 2005-11-10 08:39:24
EXCELLENT! SUPINETTE. erci beaucoup. Le coeur je le connais sous forme de bague, mais il ne rend pas super:/ Peut être que je n'aii pas pris le bon papier.
Le dernier modèle je ne le connaissais pas.

Au fait on peut mettre un "s" à origami???

Par supinette, le 2005-11-10 08:50:00
tu vais dire "origamis"... en Pokemonais il n'y a pas de pluriel... un origami, deux origami... le problème est dans les "un" et "deux", car il faut tenir en compte la forme de l'objet en question qu'on veut compter :
*les stylo, cigarettes et autres objets cylindriques dans une catégorie...
*les papiers, draps et autres bidimensionnels...
*les papiers reliés...
*les objets sphériques...
*les boissons...
*les personnes...
*les animaux grands...
*les animaux petits (sauf poules et lapins);o/

et ça ne finisse jamais...

Par Arawak, le 2005-11-10 10:24:37
Coucou Supinette. Chacun de tes "reportages" est une occasion de nous enseigner sur un sujet. Ainsi aujourd'hui, au pretexte d'une petite leçon de pliage, j'apprends que le pluriel des japonais est vraiment très singulier ;c) ... Merci.

Arawak

Par Delphine, le 2005-11-10 16:10:11
Eh ben tant pire: j'ai mis un"s" quand même...Ce sera mon originalité ;-)

Par totø, le 2005-11-10 18:44:59
Cool Supinette et merci, je vais voir si c'est à ma portée pour épater mon neveu et ma nièce et leur dire que leur adoré qu'ils aiment(hum hum!) réussi quelque chose.J'le mettrais peut être sur un blog
totø

Par totø, le 2005-11-10 18:45:52
oublié de taper oncle
sorry
totø

Par sarah, le 2005-12-03 20:14:18
nul

Par lola, le 2005-12-03 20:16:02
cool je pourrai le faire a l'ecole

Par sarah, le 2007-11-17 12:48:51
si vouspouviez me donner un site se serait super parce que la c'est pas trop genial

Par sarah, le 2007-11-17 12:49:22
trop nul je voulais dire

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)









Les 5 billets précédents

2005-11-02 08:45:09 : Supinette au pays du Pokemon XIV - 8 photos - 6 réactions


* Quand Supinette devint starlette... et Supinetto aussi
=========================================
Le boulot déjà en route, on commence à s'y faire... heureusement, notre patron parle un anglais très correct, très gentil il se propose à nous amener voir un festival (KAZE NO BON), peux connu des étrangers dans son petit village natal (Ecchu Yatsuo) dans la préfecture de Toyama.

L'action se déroule la nuit... des hommes et des femmes dansent pour remercier la nature de la récolte du riz. Des groupes de danseurs (hommes et femmes) dansent au rythme d'une musique répétitive en représentant les gestes de la récolte. Elles portent des "yukatas" sorte kimono informel, qu'on peux seulement mettre al extérieur les jours des fêtes populaires. Seulement les filles célibataires on le droit de danser. Hommes et femmes cachent leur visages avec un chapeau tressé en paille.

cliquez dans le lien pour voir une petite demo.
http://bonodori.net/image/movie/owara2.WMV

L'instrument principal s'appelle "shamisen"... Le shamisen (三味線, les 3 cordes parfumées) est un instrument de musique traditionnel à cordes utilisé en musique japonaise. D'origine chinoise fut introduit dans l'île d'Okinawa au milieu du XVIe siècle et utilisé dans la musique populaire. C'est au début de la période Edo (1603 à 1868) qu'il fit son apparition dans les autres îles de l'archipel japonais. Il devient l'instrument de prédilection des geisha.
Le shamisen est une sorte de luth (de 1,10 mètre à 1,40 mètre) à caisse de résonance carrée traditionnellement construit en bois de santal et recouverte de peau de chat ou de chien... :o(

La fête dure 3 jours (1-3 sep) étant la grand représentation le troisième jour. Nous y allons le premier jour car ce ci est réserve aux habitants du village, donc pas des touristes... sauf Supinetto et moi!!!

A notre arrivée, Pokemon-sensei nous fait le tour du proprietaire (le village est très beau mais minuscule)
Il est décoré de lanternes, et dans chaque maison il y a accroché des mobiles qui font clin, clin... avec le vent...
Il n'y a pas beaucoup de monde... quand tout à coup, des gens commencent à sortir de leurs maisons, et s'installent par-terre sur des tapis de bambou en mangeant des snacks (nourriture pour tortues, entre autres) et ils boivent du thé... Nous faisons pareil...

En mangeant et en discutant la nuit tombe... on commence à entendre de la musique, les gens sont heureux...
Et c'est à ce point que le drôle commence...

Un groupe de deux journalistes indépendants dont le reporteur (américain) et le cameraman (hollandais), nous demandent s'ils peuvent nous faire (à Supinetto et moi) une interview, car ils sont entrain de tester pour SONY une nouvelle caméra-vidéo-numérique-professionnelle, et ils auront besoin de quelques prises, qui ne seront pas montres que dans un cadre commercial assez fermé, et donc les images ne seront pas montrées en TV.
Ils ont essayé plusieurs fois d'interviewer des locaux, mais personne ne parlant pas l'anglais, ils sautent de joie quand ils nous entendent parler avec Pokemon-sensei...

Nous sommes d'accord, alors que le "cirque commence" des Pokemons commencent à nous prendre en photo (croient-ils que nous sommes des célébrités???)
- Qu'est que vous faites au Japon? Comment avez vous connu cette fête?... des questions à la conne, qu'on répond à fure et mesure... et à chaque minute la foule de pokemons-photographes augmente considérablement...

Une fois le travail fini... l'américain me demande de signer une décharge (comme quoi j'accepte qu'on montre les images dans le cadre commercial bla, bla, bla...)
Et quand je signe... Des dizaines des pokemons commencent à me demander DES AUTOGRAPHES!!!! J'ai suivi le jeu... Erreur!!!! ça ne finissait jamais!
Pokemon-sensei mort de rire oublie de prendre des photos!!! ça aurais été rigolo... puis M. le Maire que me demande de danser avec les filles!!!
QUEL SOIREE!!!

note : je me suis fais mal à la main en tombant dans une sortie CAP... maudites Asics, qui glissent quand il pleut...

2005-10-29 17:44:23 : supinette en vacances... - 0 photo - 4 réactions

Il me faut reformater mon disque dur... j'espère ne pas avoir des problèmes avec mon ordi, et l'avoir disponible pour la semaine...

Si jamais vous n'avez pas de nouvelles de supinette... sachez qu'elle pense à vous tous!

A lundi (si tout va bien), je vais faire une copie de sécurité tout de suite...
besitos,
Eva

2005-10-28 10:50:23 : Supinette au pays du Pokemon XIII - 11 photos - 7 réactions

Aujourd'hui, je vais pas rigoler (désolée pour ceux qui ont l'habitude de mes conneries) mais je voulais vous parler des Yakuzas (la mafia japonaise), thème sérieux mais fort interessant...

Le mot « yakuza » est tiré d'une combinaison perdante du jeu de cartes japonais appelé 'hanafuda'. Cela signifie 8 9 3
Yakuza = looser

Comment les repérer :
Ils roulent dans des Mercedes noires de luxe achetées directement en Allemagne (le volant à gauche, quand au Japon c'est à droit... question frime)

Ils arborent des tatouages énormes nettement au dos, ils sont regardés d'un aire bizarre à la plage, piscine ou bain publique (très commun là bas)
Notez que le tatouage japonais est très douloureux, c'est vraisemblablement un des pire parmi tout les tatouages!
Il ce fait à l'aide d'une tige de bambou que l'on plante dans la peau après l'avoir enduite d'encre.

Mais le pire c'est le "YUBITSUME", une amputation volontaire d’une phalange du doigt pour réparer une erreur ou trahison. Consiste à se couper une phalange et à l'envoyer à son chef en implorant son pardon. Il peut aussi être fait pour épargner l'un ses "enfants ".
Il faut noter que cette pratique disparaît peu à peu, car il est très difficile de réintégrer la société, et nettement le marché du travail, avec une marque aussi flagrante. Les Yakuza qui ont des doigts sectionnés portent des prothèses pour ne pas attirer l'attention...
Pour remédier à cette mutilation, des personnes se sont spécialisées dans la "greffe de doigts".

Les activités des Yakuza, comme dans toutes les organisations mafieuses sont :

L'industrie du sexe, prostitution, bars à hôtesses, night-club, filières clandestines et trafic de femmes dans toute l'Asie, prostitution des lycéennes (la pédophilie est très developpée malheureusement).

Les jeux Casinos, Patchinko, loteries, course de bateaux, chevaux, paris clandestins (surtout dans le sumotori), jeux de cartes.

Prêt d'argent Cette activité s'est développée à cause de la difficulté pour les japonais d'avoir accès à l'emprunt par l'intermédiaire des banques.

Armes Revente d'armes achetées clandestinement en Chine, à Taiwan, Hongkong, Philippines et aux Etats-Unis.
Drogue Surtout depuis 1990, amphétamines, cocaïne et drogues dures venues de Chine et de Colombie.

http://www.bancpublic.be/PAGES/136yakuzashistoire.htm
A lire: Yakusa, la mafia japonaise de Dobro David Kaplan Alec

je vous promets que le prochain billet sera plus gai...
;o)


2005-10-26 09:06:06 : Supinette au pays du Pokemon XII - 19 photos - 6 réactions

Je dedicace ce billet aux compagnon de Kyra...
Aux pays des pokemons, il y à plusieurs types de INU (chien)

type 1

D'abord les SHIBA INU ( race autochtone) ce sont des chiens tout à fait charmantes, de taille moyenne et qui ont la particularité que même de vieux, ils gardent dans le visage un aspect de "jeun chiot"... sont très mignon, mais bon, ça reste des chiens... sauf un, HACHIKO le chien fidèle... je vais vous raconter brièvement son histoire.

L´histoire se passe dans les années vingt.
Un professeur de l´université de Tokyo adopte un chiot, trouvé dans Shibuya (cartier de Tokyo), et le prénomme Hachiko.
Ce chien avait l´habitude d´accompagner son maître jusqu´à la gare tous les matins et de venir le chercher devant la gare tous les soirs.
Mais un jour, le professeur mourut d´une crise cardiaque.
Le chien vint le chercher comme tous les soirs et l´attendit mais le professeur ne rentra pas.
Depuis ce jour, Hachiko vint tous les soirs le chercher et l´attendre.
Il continua durant neuf ans, ce rituel jusqu´à sa mort.
Les habitants furent tellement touchés par la fidélité du chien qu´ils ont voulu lui rendre hommage en érigeant une statue.
Elle se trouve à l´endroit même où Hachiko attendait son maître.
Chaque année, le 7 mars(jour de l´anniversaire de la mort du chien),une fête est organisée devant la statue en hommage à sa fidélité.

type2

Les INU-ROBOTO, ou chien électronique... pas de caca ce lui là... ça coûte la peau de fesses, et même s'ils peuvent faire plein de tours... au bout d'un moment ça passe en boucle... c'est lassant (j'ai les ai vus à Tokyo... déception)
type 3
Puis il y a les INU-FASHION (les pauvres) on les habille comme des poupées (ou pire encore) et ils doivent subir les caprices de leur maîtres (qui normalement sont assortis à leur INU)... voir les photos... ça fait pitié...

type 4

Les INU-CACA... ils sont partout!

****

J'aime beaucoup les INUs, mais à la maison, j'ai des NEKOS (2) du type Hello-Kitty... apparemment ils voyagent en métro... mais pas les miens! il me semble dangereux! mais comment font ils sinon pour se rendre dans les magasins?? voir : MANEKI-NEKO (figure en porcelaine qui représente un chat qui en faisant des trucs mignonnes attire les clients à l'intérieur... et leur argent avec!)
les reste de la faune... un autre fois...

2005-10-21 08:51:35 : Supinette au pays du Pokemon XI - 8 photos - 9 réactions

Malgré le fait qu'elle vient d'une famille "constipée", Supinette, depuis toute petite (même avant commencer la CAP), va au toilettes comme un "pro" (voir photo)
Elle continuera avec cette activité (même de nos jours), mais c'est au pays des Pokemons, qu'elle découvrira une nouvelle discipline olympique...

Comme dans les WC qu'on trouve dans le TABACs au pays Bidochon, les Pokemons (qui ont dalleurs la capacité innée de s'asseoir pendant des heures par terre en faisant des équilibres) font leur besoins dans un trou au sol (forme traditionnel)
Mais depuis qqs années une nouvel version s'imposa (nettement aux restos et centres commerciales)

"LE CACA DANS LE VAISSEAU SPATIAL"

***AVIS IMPORTANT n'essayez pas de pratiquer cette activité sans l'encadrement d'un "coach" agrée par la Fédération, qui ne serait dans aucun cas responsable des séquelles physiques ou psychiques qui puissent y avoir!!!

En première, on ouvre la porte et là "TATATATAN" le vaisseau!
on s'approche méfiant... et... wooow! le couvercle se lève tout seul!

On s'assoit sans lire avant les recommandations faites par la Fédération... gros erreur... et on commet l'inévitable...

Dans le tableau du cockpit, on ne peut pas s'empêcher d'appuyer un quelconque bouton (pour voir) et là on a chaud au fesse (merde! j'ai viens de connecter le chauffage de la lunette... déjà qu'on a 35°C!!!)... ne sachant pas comment l'arrêter, on continue les manoeuvres en transpirant...

C'est quoi ça??? ohlàlàlàlà... je viens d'actionner le bouton qui fais "pssssshhisisis" (pratique pour ceux qui ont du mal à démarrer leur "pipi", et qui ne veulent pas gaspiller de l'eau... le son s'éteint après quelques secondes.
Et puis un autre, qui me mouille le derrière (pas si mal que ça, le chauffage étant toujours connecté)mais qui me prends par surprise!... pas facile de se concentrer
Mon cul tout chaud et tout propre!... quel expérience... mais j'ai fait une moyenne lamentable, celle d'un amateur...

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net